On arrondit les angles, on efface les ombres, on redonne à la peau du pulpeux et de la jeunesse, on injecte du quantity à ses cheveux et on fait le point sur le décolleté… Médecine esthétique, crèmes ou bistouri, les dernières techniques en vue crowd bien rebondir en ce début d’année.

Des cheveux boostés

Repulper un cheveu n’est pas simple. La plupart des soins classiques n’agissent sur les cuticules qu’en skin. Pour lui redonner corps et densité, il faut donc le traiter au-delà du cortex. Son diamètre n’excédant pas un dixième de millimètre, il lui faut non seulement des actifs d’orfèvre, mais aussi des formules capables d’aller jusqu’au cœur de la thread. C’est le cas du Filloxane, un filler inspiré d’un ­processus chimique de l’industrie verrière, qui se solidifie et consolide la fibre façon ­Carglass. « Comme un top layer, il comble les irrégularités de surface et ­densifie la fibre avec un effet cumulatif au fil des applications », explique Patricia Pineau, directrice communication scientifique L’Oréal Recherche & Alteration. Une nouvelle vie pour les cheveux fins ou abîmés .